Accueil > Politique, Uncategorized > Lénine réveille toi, ils sont devenus fous!

Lénine réveille toi, ils sont devenus fous!

L’info ne fait pas les gros titres de la presse francaise qui préfère s’émouvoir des petites phrases assassines échangées entre Royal et Peillon ou du malaise (vagal?) d’Aurelie Philipetti a l’Assemblée nationale. Le PCF mènera pourtant ses listes régionales sous l’egide du Front de Gauche.

Après plus de vingt ans d’agonie, le décès clinique du parti communiste se rapproche. Le parti de Jaurès, Thorez et Marchais est tellement démonétarisé qu’il ne peut plus se présenter sous son nom devant les électeurs.

Pour quiconque se souvient de la puissance du PCF et du contre-pouvoir que représentait naguère le Parti, la nouvelle n’est pourtant pas anodine. Certes les communistes avaient déjà présenté leurs listes sous ce nom lors des européennes, mais il y avait au moins eu débat. La fin du PCF semble désormais aller de soi.

Pas de quoi pour autant émouvoir la presse, ni même d’ailleurs la majorité des sympathisants du parti qui ne voient plus guère de différence entre les lignes Buffet et Mélenchon.

Le PC a perdu depuis longtemps son influence, mais survivait à coup d’expédiants et d’accords de second tour avec le PS. Mais les faits sont tétus comme disait Lénine. A la manière d’un Besancenot (qui a le mérite auprès des militants de n’être jamaiss allé à la gamelle à la différence d’une Buffet), les sympathisants d’extrême-gauche ne croient plus vraiment au Grand Soir.

Sont-ils encore marxistes? Pas sur. Les stratégies de contestation du NPA notamment ressemblent plus à un réformisme radical qu’à une remise en cause révolutionnaire de notre système.

De quoi faire se retourner dans leurs tombes Marx et Engels, mais c’est ce que demandent les militants. C’est peut être ce que veut notre époque. Je ne critique pas cette nouvelle stratégie qui verra de facto demain se fondre les restes du PCF dans une mouvance globale de l’extrême-gauche « anti-capitaliste ». Juste une pointe  de nostalgie en me souvenant du poids oublié de la place du Colonel Fabien.

C’est sans doute le sens de l’histoire. Une dernière défaite pour le marxisme-léninisme qui ne fait même pas de vagues et qui se mue paisiblement en un parti de réformisme populaire (ce qu’incarnait le PS mais qu’il a abandonné).

La mouture peut d’ailleurs prendre, elle est finalement cohérente (si on fait abstraction bien sur de ce qu’était le PCF et de la haine de ses militants envers ses alliés de demain, en premier lieu les trotskystes). Le Front de Gauche dont les contours restent a déterminer, présente certainement une alternative à la bouillie politique que droite et gauche dites de gouvernement nous servent depuis trop longtemps.

Marx est mort, vive Marx!

Publicités
Catégories :Politique, Uncategorized Étiquettes : , , , ,
  1. vériane
    25/11/2009 à 17:27

    Donc vive le Front de gauche, la Gamelle Buffet-Mélenchon, c’est cela le marxisme…..léniniste!

    Au moins laissez Marx tranquille.

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :